Julien SA's Finishing Machining Times Slashed From 32 Hours To 14 Julien SA's Finishing Machining Times Slashed From 32 Hours To 14 Julien SA's Finishing Machining Times Slashed From 32 Hours To 14 Julien SA's Finishing Machining Times Slashed From 32 Hours To 14 Julien SA's Finishing Machining Times Slashed From 32 Hours To 14 Julien SA's Finishing Machining Times Slashed From 32 Hours To 14

WORKNC Automatise la production hebdomadaire d'un Mouliste

Julien SA réduit ses temps d'usinage pour la finition de 32 à 14 heures

Un mouliste, spécialisé dans le secteur de l’automobile, confirme que WORKNC leur permet de se démarquer, de rester en avance sur leurs concurrents en offrant des résultats différents en temps, en qualité et en savoir-faire. En tant que Beta testeur de WORKNC, il considère qu'une des nouvelles fonctionnalités, lui a permis de réduire les temps d'usinage de plus de 50% sur certaines opérations.

Cela permet à l'atelier de fonctionner 24h sur 24, 7 jours sur 7. A partir de vendredi midi, il est entièrement autonome, avec des changements d'outils et des rotations de tête machine automatiques. Nous ne pourrions pas le faire sans WORKNC.

Sergio Couto, Responsable de le Programmation – Julien SA

La société Julien SA, avec ses 3 sites en France, et deux sites respectivement en Slovaquie et en Turquie, fabrique des moules pour des revêtements intérieurs, des garnitures de coffres et de toits, des éléments d'insonorisation, des pièces moussées et des isolants thermiques en aluminium et en textile.

Leur production est principalement constituée de pièces uniques, ou de petites séries de deux à trois moules pour des pièces moussées. Sergio Couto, responsable de programmation au siège social de la société situé au Creusot, est en charge de la préparation de la fabrication et de la mise en place des processus de fabrication des produits. Son département est à l’initiative de toutes les démarches techniques, communications, suivi, control nécessaires à la fabrication de l’outillage.

Julien SA produit un petit nombre de moules pour l'industrie aérospatiale, mais la plupart de ses clients sont de grands groupes automobiles dont les pièces nécessitent des délais de production très courts. Sergio Couto explique que, grâce aux fonctionnalités CAO et FAO de WORKNC, quasiment rien n'est impossible d'un point de vue technique.

Le logiciel est installé sur sept ordinateurs du réseau de la société. Il pilote trois machines 5 axes (Breton, Durango et Rambaudi), ainsi que quatre machines 3+2 axes ( Goglio, FPT, anayak et Soraluces.

Pour donner une idée du rôle que joue WORKNC dans leur processus de production, il explique que ce processus commence dès que l'équipe de programmation reçoit une étude du BE avec un ordre de fabrication. « Nous commençons par l'analyse du fichier CATIA de la pièce à produire, ce qui nous permet d'isoler ce qui est précis, pas précis, ce qui est fonctionnel ou non. »  

« Grâce à l'interface CATIA de WORKNC, nous pouvons remonter l'arbre de construction de CATIA, ce qui est crucial car ces données sont d'une importance capitale pour notre activité. WORKNC est une des rares applications à nous permettre cela. »

Puis, ils se concentrent sur le nombre de pièces à produire, et créent les modèles dans WORKNC, ajoutant les surépaisseurs et tout autre détail essentiel.

« L'étape suivante consiste à préparer la phase de production et effectuer les calculs de trajectoires. Nous établissons les plannings d'usinage et adaptons les parcours WORKNC à la machine. »

Toutefois, Sergio Couto avoue que parfois il est difficile de prévoir quelle machine sera disponible, ce qui les oblige à générer des parcours génériques. « Cela met en évidence l'importance des contextes machines de WORKNC, car nous sommes souvent confrontés à des changements de machines de dernières minutes. »

La phase finale se passe dans l'atelier, où la fonction de simulation de WORKNC valide le process avant l'usinage sur machine. Il ajoute que WORKNC leur permet d'effectuer des usinages sans surveillance. « Cela permet à l'atelier de fonctionner 24h sur 24, 7 jours sur 7. A partir de vendredi midi, il est entièrement autonome, avec des changements d'outils et des rotations de tête machine automatiques. Nous ne pourrions pas le faire sans WORKNC. »

En tant que Beta testeur de WORKNC, la société Julien SA a utilisé la stratégie Advanced ToolForm avec le parcours de finition par niveau et les outils tonneaux qui libère les utilisateurs des contraintes causées par les formes d'outils, ce qui leur permet de réduire leurs temps d'usinage de plus de 50%.

Sergio Couto ajoute que les résultats de la technologie « Advanced Toolform » avec des outils à segments de cercles, comparés aux méthodes traditionnelles, sont sans appel. Ils ont permis de réduire les temps d'usinage pour la finition de 32 à 14 heures.

WORKNC est entièrement intégré à chaque phase de la production : analyse, comparaison, simulation, usinage et vérification. « Aujourd'hui, nous l'utilisons également pour transmettre les données à l'atelier, grâce à WORKNC Viewer. »

En résumé, pour Sergio Couto, les temps de calculs des trajectoires ne sont plus un problème grâce à WORKNC. « Nous fabriquons de grandes pièces (2m x 1.5m) et il est rare que les temps de calculs dépassent les huit heures pour toutes les opérations d'ébauche, de finition, de calcul de restant de matière, de reprise d'usinage des rayons ainsi que les opérations mécaniques telles que le perçage et l'usinage des poches. De plus, l'application est ergonomique et facile d'apprentissage, même pour nos employés qui n'ont jamais fait de programmation auparavant. »

La société a également investi dans un bras de mesure mobile de la société parente de Vero Software, Hexagon, afin d'effectuer des mesures précises à différentes étapes du process de fabrication. Ils l'utilisent pour prendre des décisions immédiates de modifier ou de continuer le process dès lors qu’un doute s’installe, ce qui d'après lui garantit la sécurité, tout en économisant du temps. « Tout cela nous aide à obtenir la précision nécessaire pour fabriquer la pièce, et assurer sa haute qualité. Nous avons besoin d’être très précis sur la qualité de la pièce, sa découpe afin que celle soit franche et nette et son aspect final. Ce sont des pièces d’habillage donc visibles par le consommateur final. »

En conclusion, il explique comment ils ont initialement investi dans WORKNC en 1994 et comment il a évolué depuis : « Dans les années 90, les moulistes commençaient à recevoir des fichiers provenant de l’Inde et de la Chine, dans lesquels les rayons et les plans n'étaient pas conformes à la pièce d'origine, et il n'était plus possible de programmer avec CATIA. Déjà à l'époque, WORKNC pouvait générer un parcours rapidement, peu importe la complexité de la pièce et les surfaces imparfaites. »

« WORKNC a été développé selon les logiques et les besoins des opérateurs d'usinage, qui programmaient directement sur les machines-outils. Nous lui faisons entièrement confiance dans notre travail quotidien, car il nous permet de travailler en toute sérénité et d’être réactif face aux congés, aux absences des employés, aux pannes machines etc… WORKNC nous permet de nous démarquer en tant que mouliste. Grâce à la richesse des parcours proposés, nous pouvons offrir des résultats différents des autres moulistes (temps, qualité, savoir-faire) et rester en avance sur nos concurrents. »

 

A propos de la société

Nom : Julien SA

Activité : Mouliste

WEB : www.juliensa.com

 

Les Avantages obtenus

  • Rester en avance sur nos concurrents grâce à des résultats différents en temps, qualité et savoir-faire
  • Grâce aux fonctionnalités CAO et FAO de WORKNC, quasiment rien n'est impossible d'un point de vue technique
  • WORKNC leur permet de remonter l'arbre de construction de CATIA, ce qui est crucial
  • WORKNC leur permet d'effectuer des usinages sans surveillance. L'atelier peut ainsi fonctionner 24h sur 24, 7 jours sur 7

 

Ensuite

PDF icon